Mappem

Celadon participe avec l’entreprise MAPPEM aux essais de qualification d’un système de localisation d’objets sous-marins enfouis.

En savoir plus

Oscar

Celadon en partenariat avec BSB marine procède aux essais d’un système de capteurs optiques et couplés à une intelligence artificielle pour détecter les objets flottants en navigation.

En savoir plus

Un observatoire sous-marin connecté powered by OVH

Rendre les fonds marins bretons accessibles via un site et des services web, c’est le pari que relève Sea Test Base. Ce projet de plateforme maritime connectée est mené par les élèves ingénieurs de l’ISEN (Institut supérieur de l’électronique et du numérique) de Brest dont OVH est partenaire*.

Le projet

Situé dans la presqu’île de Crozon, ce projet est né d’une association d’entreprises désireuses de mutualiser les moyens de toute la Bretagne afin de réaliser des essais en mer**. Son objectif ? Développer des applications d’entreprise : surveillance de parcs marins, de sites de production d’énergie marine. « Les technologies déployées sur le ponton peuvent être utilisées pour faire des études d’impact ou analyser les sites au préalable, avant d’y installer de grandes infrastructures » précise Yves Auffret, enseignant-chercheur à l’ISEN-Brest , spécialiste en électronique numérique et instrumentation marine, en charge de la R&D de Sea Test Base. « Effectuer et relever des mesures et des données en mer est complexe et onéreux, poursuit-il. Des utilisateurs variés ont besoin de connecter des instruments sur de longues périodes de temps, de faire du monitoring depuis leurs bureaux, d’activer des capteurs et de les paramétrer à distance. Avec Sea Test Base, nous offrons aux instruments embarqués une connexion permanente et les utilisateurs peuvent développer librement leur système chez eux. Avantage supplémentaire, il est possible de télécharger du code directement dans les microprocesseurs ou microcontrôleurs intégrés aux instruments en mer. »
Concrètement, Sea Test Base se compose d’une base à terre (bureaux, hangars, ateliers, et moyens à la mer) et d’une plateforme en mer, à 1,1 km du rivage. Ce ponton instrumenté est le cœur de l’observatoire sous-marin. Il est équipé pour tester et valider toutes sortes de systèmes marins et sous-marins : capteurs, instruments, robots, sous-marins autonomes…

Lire l’article complet sur la plateforme ovh

En savoir plus

Investissement en cours : Un ponton instrumenté

Le ponton instrumenté de 30 m2 situé en rade de Brest permettra de fournir aux clients un accès direct aux données de leurs équipements. Les équipements pourront être connectés sur le ponton grâce à une alimentation électrique : panneaux solaires complétés si nécessaire par un groupe électrogène ou une pile à combustible administrable à distance. Pour les données nous pourrons interfacer des instruments avec des ports séries ou Ethernet. Les données, suivant le débit et le volume, seront transmises en temps réel par Internet via une liaison cryptée ou stockées à SEA TEST BASE en local avec un accès distant pour le client. Son installation est prévue à l’autonome 2012, les premières prestations vont démarrer début 2013.

En savoir plus